C’est l’heure du bilan de l’enquête que nous avons réalisée concernant vos habitudes de consommations de raquettes de padel.

Tout d’abord nous souhaitons Vielen Dank an alle Teilnehmer die freundlicherweise auf diese Umfrage geantwortet haben. Sie sind insgesamt 155.

Allgemeiner Kontext

155 personnes ont répondu à l’étude. Ce n’est évidemment pas assez pour avoir une vision parfaite sur le comportement que l’on a par rapport à nos achats, mais cela nous permet déjà de déceler de grandes tendances.

Parmi les personnes qui ont répondu à l’étude, plus de 91% waren männlich, et si l’on sait déjà qu’aujourd’hui les hommes sont plus nombreux que les femmes à jouer au padel, on peut également penser qu’ils sont de manière générale les plus intéressés par les raquettes. Les fabricants l’ont compris puisqu’on trouve une majorité de modèles destinés au public masculin.

Nous savons également que les raquettes de padel sont plutôt fragiles et les messieurs ont donc une tendance à devoir changer plus régulièrement de raquettes qu’une joueuse ; car oui messieurs, vous ne ménagez pas votre raquette !

In Bezug auf dieAlter : parmi les personnes qui ont répondu, 43,9% appartiennent à la tranche d’âge 24-39 ans, et 43,9% à la tranche 40-54 ans.

Informationen, die somit die Art der Spieler auf den Feldern perfekt bestätigen. In Frankreich ist der Spieler eher ein Mann und ungefähr 40 Jahre alt.

Die Parameter, die die Wahl des Schlägers beeinflussen

Zunächst stellen wir fest, dass unter den Befragten: seuls 3,9% n’ont pas acheté de raquette au cours des 12 derniers mois. Wir können daher denken, dass Padel-Spieler Schläger wechseln, mindestens jedes Jahr. 44,5% kauften in diesem Zeitraum einen, 36,8% kauften 2 und 14,8% kauften im vergangenen Jahr 3 oder mehr Schläger.

Padelschläger werden manchmal von Spielern für ihre mangelnde Robustheit kritisiert. In Padel ändern wir nicht die Saiten, aber on change de raquettes bien plus régulièrement qu’au tennis. Donc dire que le padel coûte moins cher que le tennis, n’est pas tout à fait vrai.

Und genau in Bezug auf, der Grund für diesen Kaufgibt es drei Hauptgruppen: 57% kauften einen Schläger, weil ihr Schläger kaputt oder abgenutzt war, 24,8% pour le plaisir, et 10,1% car c’était leur première raquette. On voit donc premièrement que les palas ont une durée de vie limitée, mais aussi que pour 1/4 des participants à l’étude, l’achat d’une raquette constitue un achat plaisir. Dann finden wir in kleinen Gruppen in erster Linie der Aufstieg nach einer Änderung des Spielniveaus mit mehr als 5%.

Venons-en désormais aux raisons qui ont fait qu’une personne a choisi un modèle plutôt qu’un autre. Précisons qu’il était possible de cocher plusieurs cases. En première position, assez largement, on retrouve die Eigenschaften des Schlägers (61,7%). Komm als nächstes die Marke (45%), le prix (23%), et le fait que la pala soit utilisée par un joueur pro (12,8%). L’achat après un test ou suite aux conseils d’un vendeur ou d’une personne de l’entourage recueillent chacun 5%.

On voit donc que pour la majorité des interrogés, il s’agît bien d’un Einkaufsvergnügen puisque les trois quarts des participants n’ont pas choisi un modèle en fonction du prix.

La marque est primordiale pour la moitié des personnes, et l’on a de manière générale affaire à un informierte Öffentlichkeit qui s’intéresse aux Besonderheiten von Palas.

Verbrauchergewohnheiten

Internet ist die bevorzugte Möglichkeit für Spieler, Schläger zu kaufen: 47% darauf zurückgegriffen zu haben. Als nächstes kommen dann physische Geschäfte (26,2%) Club Proshops (18,8%). Enfin, les achats à un particulier représentent 8,1%, ce qui montre que le marché de l’occasion existe bien concernant les raquettes de padel mais il reste très minoritaire.

Qu’est-ce qui pousse les consommateurs à acheter en premier lieu sur internet ? der Preis. tatsächlich 57,7% des sondés définissent le prix comme la raison pour laquelle ils ont choisi un endroit plutôt qu’un autre. On a donc affaire à un certain paradoxe au vu de ce que nous avons observé précédemment : l’acheteur d’une raquette de padel ne choisit pas son modèle en fonction du prix mais une fois son choix fait, il va chercher à l’obtenir au prix le plus bas.

Ensuite, la deuxième raison expliquant l’Interneteinkauf concerne le fait qu’il y ait mehr Auswahl an Modellen (10%).

Parmi les facteurs décisionnels importants, viennent ensuite la possibilité de tester et d’avoir un bon SAV (28,2%), puis les conseils de l’entourage (18,1%), et enfin la proximité de la boutique (14,1%). On comprend donc que pour les sondés qui achètent leurs palas en boutiques physique, le fait de pouvoir acheter près de chez soi, de pouvoir essayer le matériel et de bénéficier d’une bonne garantie sind vorrangige Faktoren. Die Tatsache, dass der Supermarkt funktioniert, kommt gut nach (3%).

Der Test

Von den 150 Personen, die in den letzten 12 Monaten Schneeschuhe gekauft haben, 51,3% haben sie nicht getestet. Eine logische Zahl, wenn wir wissen, dass fast die Hälfte der Einkäufe im Internet getätigt werden. Dies beweist einmal mehr, dass es die Befragten sind empfindlich gegenüber Schlägertests im Internet, Empfehlungen von denen um sie herum und Beschreibungen der Palas der Bauherren.

Parmi ceux qui ont testé la raquette avant de l’acheter, plus de la moitié l’ont testée en clubs (66%), les autres les ont soit testées en magasin (20%), soit grâce à des amis qui les leurs ont prêtées (11%), soit via les sites internet qui proposent le test de matériel (3%). On voit que cette pratique n’est pas encore répandue, et que les clubs et boutiques physiques restent aujourd’hui la référence pour les joueurs voulant tester des raquettes.

Xan ist ein Padel-Fan. Aber auch Rugby! Und seine Beiträge sind genauso druckvoll. Als physischer Trainer mehrerer Padel-Spieler entdeckt er atypische Beiträge oder beschäftigt sich mit aktuellen Themen. Er gibt Ihnen auch einige Ratschläge, wie Sie Ihren Körperbau für das Padel entwickeln können. Offensichtlich setzt er seinen offensiven Stil wie auf dem Padelfeld durch!